Accueil Mesures Job d’Eté

Job d’Eté

Province Sud
Scolaire
16 - 26 ans

Description

L’espace jeunes, en collaboration avec la DEL (Direction de l’Emploi et du Logement), pilotele dispositif Job d’Eté, permettant aux jeunes de découvrir le monde du travail, de bénéficier d’une première expérience et d’accéder à un emploi temporaire pendant les vacances scolaires.

Les stages d’été ou « job d’été » en milieu professionnel sont des stages rémunérés à destination des jeunes scolaires et étudiants sans emploi, âgés de 16 à 26 ans.

Ces stages ont pour objectif de permettre aux jeunes de découvrir le monde du travail, de bénéficier d’une première expérience et d’accéder à un emploi temporaire pendant les vacances scolaires.

Durée du stage  :

  • minimale :  1 semaine (6 jours de travail consécutifs ouvrés)
  • maximale   : 6 semaines (36 jours de travail consécutifs ouvrés)

 

Modalités d’accès

- Employeurs privés ou publics dont le siège social se trouve en province Sud et dont les activités proposées aux jeunes Job d’Été se passent en province Sud.
-  Administrés résidant en province Sud depuis plus de 6 mois, inscrit auprès du service de placement de la province Sud :

  • demandeurs d'emploi éloignés de l'emploi ;
  • jeunes scolarisés, ou étudiants sans emploi âgés entre 16 et 25 ans

La condition de résidence en province Sud depuis au moins 6 mois  s’applique :
-    au bénéficiaire du stage, s’il est majeur ;
-    à l’un de ses parents, s’il est mineur.

Une convention tripartite est conclue entre l’employeur, la province Sud et un demandeur d’emploi ou un jeune scolarisé dans le respect des dispositions législatives et réglementaires relatives au droit du travail et dans les conditions prévues par la  délibération.

 

Prise en charge

Au cours de cette période, le stagiaire exerce, selon l’horaire habituel de l’entreprise, une activité professionnelle relevant de celle pratiquée habituellement par l’entreprise et conforme à la réglementation et à la législation en vigueur et bénéficie :

  • d’une indemnité minimale de 65% du SMG versée par l’employeur ;
  • d’une couverture sociale « accident du travail et maladie professionnelle » dont le coût est supporté par la province Sud.

Pièces à fournir :

- K-bis de l'entreprise, datant de moins d'un mois
- Ridet
- RIB original
- Programme de formation pour l'adaptation du candidat au poste de travail
- Niveau, échelon, convention collective et salaire du bénéficiaire
- Nom, prénom, et fonction du tuteur désigné au sein de l'entreprise
- Photocopie du contrat de travail
- Photocopie de la Déclaration Préalable à l'embauche